Saison 4 (2023) : Sonder la modernité – votre méditation sonore hebdomadaire de 5-minutes

à propos

J’ai lancé conscient en 2020 comme un voyage d’apprentissage personnel et un exercice de partage des connaissances qui présente des conversations, des bulletins d’information, des monologues et/ou des créations sur l’art et la crise écologique.

conscient fait suite à mon projet https://paysagesonoresimples.ca/ (2016-2019) : 175 enregistrements de paysages sonores audio et vidéo de 3 minutes qui explorent l’écoute consciente. La définition du mot « conscient » est « d’être conscient de son environnement, de ses propres pensées et motivations ».

La pierre de touche du balado conscient est é02 éveil, écrit en mai 2019, dans lequel je partage mon anxiété face à la crise climatique et mon désir d’apprendre, de désapprendre et d’agir.

saison 1 (mai à octobre 2020) : conscience et action

Cette première saison a exploré comment les arts contribuent à la sensibilisation et la conscience environnementales. J’ai produit 3 épisodes en français et 15 en anglais. Ces épisodes couvrent un large éventail de contenus, notamment l’activisme, la mesure d’impact, les jeux, le financement des arts, les collaborations intersectorielles, la justice sociale, les pratiques artistiques, etc. Les épisodes 8 à 17 ont été enregistrés pendant que je participais au cours Creative Climate Leadership USA en Arizona en mars 2020 (dirigé par Julie’s Bicycle). L’épisode 18 (en anglais) est une compilation des points forts de ces conversations.

saison 2 (mars – août 2021 ) : réalité et deuil écologique

Saison 2 a exploré le concept de la réalité et explore comment accepter de la réalité, surmonter le deuil écologique et tracer une voie pour l’avenir. Le premier épisode en français de la saison 2 (é20 réalité) se veut la rencontre de citations de 28 autrices et auteurs et d’enregistrements de paysages sonores provenant de ma collection paysagesonoresimples (2016-2020) et de ma composition de paysage sonore Au dernier vivant les biens (1998). Une des mes conclusions est ‘de plus en plus, je vois et, surtout, je ressens maintenant dans mes os l’état des choses telles qu’elles existent réellement, sans filtres sociaux ou histoires sur des activités non durables. Cet épisode aborde 7 thèmes: notre perception de la réalité, la possibilité de l’extinction de l’espèce humaine, l’anxiété et le deuil écologiques, l’espoir, les arts, les contes et la sagesse des cultures autochtones. La balance de la saison 2 a été 41 conversations avec des leaders d’opinion sur leurs réactions à l’épisode é20 réalité. 

saison 3 (octobre 2021 – février 2022) : l’écoute radicale

Saison 3 portait sur l’écoute radicale : écouter profondément sans porter de jugement, connaître la vérité et filtrer le bruit et ouvrir l’attention à la réalité et répondre à ce qui doit être fait. Le format est similaire au premier format du balado que j’ai réalisé en 2016 avec le projet paysagesonoresimples, qui consistait à ‘dire ce que je pense’ et à ‘penser tout haut’. J’ai décidé de commencer la saison 3 par une ‘composition de paysage sonore’, comme je l’ai fait pour les saisons 1 et 2.  La composition de la saison 3 est e63 une étude de cas (partie 1) et e64 une étude de cas (partie 2). Il s’agit d’une pièce radiophonique de fiction spéculative bilingue, qui se déroule dans le cadre d’un cours universitaire de premier cycle intitulé ‘Histoire de 2021 au Canada’. J’ai terminé. la saison avec une composition de paysages sonores ‘Journal d’hiver revisité’. 

saison 4 (1 Janvier – 31 décembre 2023) : sonder la modernité

Voir Sonder la modernité

qui suis-je?

Je suis à la retraite du Conseil des Arts du Canada depuis le 15 septembre 2020, où j’ai été conseiller stratégique principal au sein de la Division des subventions aux arts (2016-2020) et gestionnaire du Bureau Inter-arts (1999-2015). Voir https://www.claudeschryer.ca/fr/ pour mes champs d’intérêt des activités professionnelles à contrat (conseiller, conférencier, créateur), ma bio, cv, etc. 

reconnaissance territoriale

Je reconnais que je vis et travaille sur le territoire non cédé de la Nation algonquine anishinaabe, dont la présence dans la région d’Ottawa remonte à des temps immémoriaux. Cette reconnaissance est également un engagement.

reconnaissance d’éco-responsabilité

Je reconnais que la production du balado conscient produit du carbone. J’essaie de minimiser cette empreinte de carbone en étant aussi efficace que possible, notamment en utilisant GreenGeeks comme serveur web et en acquérant des crédits carbone pour mes équipements et mes activités de voyage auprès de BullFrog Power et Less. De plus, je vais tenir compte de mon empreinte de carbone avec les outils de https://www.cgtoolscanada.org/

mon engagement pour des conditions de travail sécuritaires

Je m’engage à respecter des conditions de travail sécuritaires dans la production de ce balado, notamment en entretenant des relations de travail respectueuses et transparentes avec mes collaborateurs et en leur accordant le crédit et la compensation financière appropriés.

un mot de remerciement

Je suis reconnaissante à tous mes collaborateurs et supporters, notamment pour la forte influence sur mes apprentissages / désapprentissages du collectif Gesturing Towards Decolonial Futures et du cours Facing Human Wrongs que j’ai suivi en 2022 et pour le soutien financier de la subvention d’amorçage du Fonds d’innovation stratégique du Conseil des Arts du Canada qui a permis de verser à mes collaborateurs des honoraires raisonnables et de couvrir les frais de fonctionnement de base pour cette saison de conscient. 

à propos de ce site web

Ce site web a été créé en collaboration avec  Ayesha Barmania : https://www.ayeshabarmania.com/.