e23 appadurai – what does a just transition look like?

conscient podcast / balado conscient
conscient podcast / balado conscient
e23 appadurai - what does a just transition look like?
/

The climate crisis and the broader ecological crisis is a symptom of the deeper disease, which is that rift from nature, that seed of domination, of accumulation, of greed and of the urge to dominate others through colonialism, through slavery, through othering – the root is actually othering – and that is something that artists can touch. That is what has to be healed, and when we heal that, what does the world on the other side of a just transition look like? I really don’t want to believe that it it looks like exactly this, but with solar. The first language that colonisation sought to suppress, which was that of indigenous people, is where a lot of answers are held.

anjali appadurai, conscient podcast, April 2, 2021, Vancouver

Anjali Appadurai is a climate justice advocate, communicator and consultant who works to strengthen climate change messaging and discourse in Canada by centering the stories of those on the frontlines of the climate crisis. She currently works at Sierra Club BC.

Anjali contacted me while I was in Vancouver in March 2021 to help with her and Seth Klein, author of A Good War : Mobilizing Canada for the Climate Emergency (who will be a guest on a future episode) to mobilize the arts and cultural sector as part of their Climate Emergency Unit. I was honoured to accept their offer.

This episode was recorded at Trout Lake Park in Vancouver on April 2, 2021. Anjali kindly accepted to go on a ‘soundwalk’ with me (see e22 westerkamp for more on soundwalking). Anjali and I exchanged on a wide range of issues that I do not know enough about, including: 

  • Who is the ‘we’ and issues of privilege
  • Distribution of the remaining carbon budget
  • Atmospheric space as a human right
  • The long history of human extinction

As I did in e22 westerkamp, I integrated excerpts from e19 reality into this episode. 

I would like to thank Anjali for taking the time to speak with me, for sharing her deep knowledge about the climate emergency and her passion for the arts.

For more information on Anjali’s work, see https://sierraclub.bc.ca/anjali-appadurai/

*

e23 appadurai (traduction)

La crise climatique et la crise écologique au sens large sont les symptômes d’une maladie plus profonde, à savoir cette rupture avec la nature, cette graine de la domination, de l’accumulation, de la cupidité et de l’envie de dominer les autres par le biais du colonialisme, de l’esclavage, de l’altérité – la racine est en fait l’altérité – et c’est quelque chose que les artistes peuvent toucher. C’est cela qu’il faut guérir, et lorsque nous aurons guéri cela, à quoi ressemblera le monde de l’autre côté d’une transition juste ? Je ne veux vraiment pas croire que cela ressemble exactement à cela, mais avec du solaire. La première langue que la colonisation a cherché à supprimer était celle des peuples autochtones, et c’est là que se trouvent beaucoup de réponses.

anjali appadurai, balado conscient, 2 avril 2021, Vancouver

Anjali Appadurai est une militante pour la justice climatique, une communicatrice et une consultante qui travaille à renforcer les messages et le discours sur le changement climatique au Canada en mettant l’accent sur les histoires de ceux qui sont en première ligne de la crise climatique. Elle travaille actuellement au Sierra Club BC.

Anjali m’a contactée alors que j’étais à Vancouver en mars 2021 pour l’aider, ainsi que Seth Klein, auteur de A Good War : Mobilizing Canada for the Climate Emergency (qui sera l’invité d’un prochain épisode), à mobiliser le secteur artistique et culturel dans le cadre de leur unité d’urgence climatique. J’ai été honoré d’accepter leur offre.

Cet épisode a été enregistré au parc Trout Lake à Vancouver le 2 avril 2021. Anjali a gentiment accepté de faire une “promenade sonore” avec moi (voir e22 westerkamp – en anglais – pour en savoir plus sur la marche sonore). Anjali et moi avons échangé sur un large éventail de questions que je ne connais pas suffisamment, notamment : 

  • Qui est le “nous” et les questions de privilège
  • La répartition du budget carbone restant
  • L’espace atmosphérique en tant que droit de l’homme
  • La longue histoire de l’extinction humaine

Comme je l’ai fait dans e22 westerkamp, j’ai intégré des extraits de e19 reality dans cet épisode. 

Je tiens à remercier Anjali d’avoir pris le temps de s’entretenir avec moi, de partager ses connaissances approfondies sur l’urgence climatique et sa passion pour les arts.

Pour en savoir plus sur le travail d’Anjali, consultez le site https://sierraclub.bc.ca/anjali-appadurai/ . 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *