é28 ung

conscient podcast / balado conscient
conscient podcast / balado conscient
é28 ung
/

La résilience, au fond, c’est d’avoir la capacité à être vulnérable et je crois que souvent, la résilience est vue comme la capacité de ne pas être vulnérable, et pour moi, le contraire, c’est plutôt que la résilience est la capacité d’être vulnérable et de croire avec espoir. Peut-être qu’on a la capacité de rebondir, de revenir, de remonter, de renaître. Je crois que c’est une manière de pratiquer la résilience, qui est de plus en plus nécessaire. Parce que si on veut avancer, si on veut apprendre et apprendre à désapprendre et il va falloir être vulnérable et donc de voir la résilience comme étant la capacité d’être vulnérable.

jimmy ung, balado conscient, 17 avril, 2021, Montréal

.

Jimmy Ung est né à Montréal d’une famille de réfugiés de la guerre du Cambodge. Il a voyagé dans plus de 35 pays et travaillé pour la Commission canadienne pour l’UNESCO, le Parlement du Canada, ainsi que l’organisation caritative UNIS (Enfants Entraide). En 2014 – 2015, il effectue une traversée des Amériques en motocyclette de plus de 30 000 kilomètres, durant laquelle il réalise des entrevues et de la photographie. En 2019, il débute un projet d’essai sur les thématiques du privilège et de la pleine conscience. Passionné par le dialogue interculturel et la transformation sociale, Jimmy œuvre actuellement comme consultant en éducation interculturelle et agit comme animateur à la vie spirituelle et à l’engagement communautaire au Collège Reine-Marie à Montréal. Avec une certification en coaching intégral et une formation en relations industrielles, il aime intervenir autant au niveau individuel que systémique, car ces deux dimensions vont de paire selon lui. Curieux de nature, Jimmy aime identifier les liens entre différents domaines et créer de nouvelles interprétations afin de mieux répondre aux défis émergents.

Je suis en dialogue avec Jimmy depuis des années sur un grand nombre d’enjeux, dont la conscience, la jeunesse, le voyage, les politiques culturelles et la spiritualité sous toutes ses formes.

Le samedi 17 avril 2021, en se promenant au parc Frédéric-Back, à Montréal, nous avons eu un long échange sur la notion du privilège, la résilience, le rôle des arts dans la facilitation du dialogue et de l’apprentissage interculturels, l’éducation, la justice sociale, etc. 

Je remercie Jimmy pour sa générosité, son grand calme et sa réflexion en profondeur sur les enjeux actuels.

Il a eu la gentillesse de me donner cette très belle carte postale, Sacred Shepherd, par Nicholas Roerich (1874-1947) du Allahadbad Museum, Inde à la fin de notre échange. 

Vous trouverez de plus amples informations sur le travail de Jimmy à https://www.jimmyung.com/

*

é28 ung (translation)

Resilience, at its core, is having the ability to be vulnerable and I think often resilience is seen as the ability to not be vulnerable, and for me, the opposite, more like resilience is the ability to be vulnerable and to believe with hope. Maybe we have the ability to bounce back, to come back, to rise again, to be reborn? I think that’s a way of practicing resilience, which is more and more necessary. Because if we want to move forward, if we want to learn and learn to unlearn, we will have to be vulnerable and therefore see resilience as the ability to be vulnerable.

jimmy ung, conscient podcast, April 17, 2021, Montréal

.

Jimmy Ung was born in Montreal to a family of refugees from the Cambodian war. He has traveled to over 35 countries and worked for the Canadian Commission for UNESCO, the Parliament of Canada and WE Charity. In 2014 – 2015, he completed a motorcycle journey across the Americas of over 30,000 kilometers, during which he conducted interviews and photography. In 2019, he began an essay project on the themes of privilege and mindfulness. Passionate about intercultural dialogue and social transformation, Jimmy currently works as an intercultural education consultant and as a spiritual life and community involvement animator at Collège Reine-Marie in Montréal. He holds a certification in integral coaching and a degree in industrial relations, and enjoys working at both individual and systemic levels, believing that both dimensions go hand in hand. Curious by nature, Jimmy enjoys identifying linkages between different domains and creating new interpretations that serve to address emerging challenges.

I have been in dialogue with Jimmy for years on a wide range of issues, including mindfulness, youth, travel, cultural policy and spirituality in all its forms.

On Saturday, April 17, 2021, while walking through Frederic Back Park in Montreal, we had a long exchange about the notion of privilege, resilience, the role of the arts in facilitating intercultural dialogue and learning, education, social justice, etc. 

I thank Jimmy for his generosity, his great calm and his deep reflection on current issues.

He kindly gave me this beautiful postcard, Sacred Shepherd, by Nicholas Roerich (1874-1947) from Allahadbad Museum, India at the end of our walk. 

You can find more information about Jimmy’s work at https://www.jimmyung.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *