e46 badham – creating artistic space to think

conscient podcast / balado conscient
conscient podcast / balado conscient
e46 badham - creating artistic space to think
/

I think going forward, there’s a lot that the arts can do. Philosophically art is one of the only places that we can still ask these questions, play out politics and negotiate ideas. Further, art isn’t about communicating climate disaster, art is about creating space for people to think through some of these issues.

dr. marnie badham, conscient podcast, may 13, 2021, australia

With a twenty-five-year history of art and social justice in Australia and Canada, Dr. Marnie Badham’s research sits at the intersection of socially-engaged art practice, participatory methodologies and the politics of cultural measurement. Through aesthetic forms of encounter and exchange, her work brings together disparate groups of people in dialogue to examine and affect local issues. Her current focus includes a series of creative cartographies registering emotions in public space; expanded curation projects on the aesthetics and politics of food; and a book project The Social Life of Artist Residencies: connecting with people and place not your own.  Marnie is Senior Research Fellow at the School of Art and co-leader for CAST (contemporary art and social transformation) research group and CVIN Cultural Value Impact Network at RMIT University in Naarm (Melbourne), Australia. 

I first met Marnie when she was General Manager of Common Weal Community Arts in Regina. She was passionate articulate about community-engaged arts then and still is today. I have often turned to Marnie for advice on arts policy issues and was honoured when she accepted my invitation for a conscient conversation. 

As I have done in all episodes in season 2 so far, I have integrated excerpts from soundscape compositions and quotations drawn from e19 reality, as well as moments of silence, in this episode.

I would like to thank Marnie for taking the time to speak with me, for sharing her deep knowledge of community arts, her innumerable research projects and her insights about art as a collective space to think through complex issue. 

For more information on Marnie work, see https://www.marrniebadham.com

*

Je pense qu’à l’avenir, les arts peuvent faire beaucoup de choses. D’un point de vue philosophique, l’art est l’un des seuls endroits où nous pouvons encore poser ces questions, élaborer des enjeux politiques et négocier des idées. De plus, l’art n’a pas pour but de communiquer une catastrophe climatique, l’art a pour but de créer un espace pour que les gens puissent réfléchir à certaines de ces questions.

dr. marnie badham, balado conscient, 13 mai 2021, australie

Forte d’une expérience de vingt-cinq ans dans le domaine de l’art et de la justice sociale en Australie et au Canada, la recherche du Dr. Marnie Badham se situe à l’intersection de la pratique artistique socialement engagée, des méthodologies participatives et de la politique de mesure culturelle. Grâce à des formes esthétiques de rencontre et d’échange, son travail rassemble des groupes de personnes disparates dans un dialogue visant à examiner et à influencer les problèmes locaux. Elle s’intéresse actuellement à une série de cartographies créatives qui enregistrent les émotions dans l’espace public, à des projets de conservation élargis sur l’esthétique et la politique de la nourriture et à un projet de livre intitulé The Social Life of Artist Residencies : connecting with people and place not your own. Marnie est chargée de recherche à l’école d’art School of Art et co-directrice du groupe de recherche CAST (contemporary art and social transformation) research group (groupe de recherche en art contemporain et transformation sociale) et du CVIN Cultural Value Impact Network à l’université RMIT de Naarm (Melbourne) en Australie.

J’ai rencontré Marnie pour la première fois lorsqu’elle était directrice générale de Common Weal Community Artsà Regina. À l’époque, elle s’exprimait avec passion sur les arts engagés dans la communauté et le fait encore aujourd’hui. J’ai souvent demandé conseil à Marnie sur des questions de politique artistique et j’ai été honoré qu’elle accepte mon invitation à une conversation sur conscient

Comme je l’ai fait dans tous les épisodes de la saison 2 jusqu’à présent, j’ai intégré dans cet épisode des extraits de compositions de paysages sonores et des citations tirées de la e19 reality, ainsi que des moments de silence.

Je tiens à remercier Marnie d’avoir pris le temps de me parler, de partager sa profonde connaissance des arts communautaires, ses innombrables projets de recherche et ses idées sur l’art en tant qu’espace collectif permettant de réfléchir à des questions complexes. 

Pour en savoir plus sur le travail de Marnie, consultez le site https://www.marrniebadham.com.  

For more information on Marnie work, see https://www.marrniebadham.com

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *