Saison 4 (2023) : Sonder la modernité – votre méditation sonore hebdomadaire de 5-minutes

sonder la modernité

Quel est le son de la modernité* ?
Qu’est-ce qu’on ressent
Comment ces sons et ces sentiments nous affectent-ils ?
Que pouvons-nous faire ?

*Dans ce contexte, la modernité est définie comme la combinaison du capitalisme extractif, de la surconsommation, du racisme systémique, de la suprématie blanche, de la séparation de la nature, etc.

Les 3 premières saisons (2020-2022) de conscient ont présenté 100 conversations et/ou compositions de paysages sonores en anglais ou en français sur l’art et la crise écologique. 

La saison 4 de conscient (1er janvier – 31 décembre 2023) explore ce à quoi ressemble la modernité*, comment elle nous affecte et comment ‘créer les conditions pour que d’autres mondes possibles émergent dans le sillage de ce qui est en train de mourir’, comme suggéré dans Preparing for the end of the world as we know it par le collectif Gesturing Towards Decolonial Futures.

Je vous invite à me rejoindre dans mon voyage d’apprentissage et de désapprentissage. 

Chaque épisode dure 5 minutes et comprend une invitation à participer via la function ‘Laisser un commentaire’ ou de m’envoyer vos commentaires en format audiovisuel à claude@conscient.ca.

De nouveaux épisodes seront disponibles chaque dimanche, du 1er janvier au 31 décembre 2023, en anglais et en français. Je vous encourage à vous abonner à conscient sur votre lecteur de podcast préféré. Je publierai également un bulletin d’information hebdomadaire et des blogues occasionnels sur mon parcours.

Remarque : la saison 4 de conscient est destinée à ceux qui sont prêts à écouter ce contenu difficile et complexe. Par conséquent, je pense que le bouche à oreille est le meilleur moyen de diffuser cette œuvre. Si vous aimez ce que vous entendez, et que vous pensez que d’autres sont prêts à en bénéficier, je vous invite à le partager, en tête-à-tête ou à travers vos réseaux, voir nos liens vers les médias sociaux.

Je tiens à remercier tous mes collaborateurs et supporters, notamment le Conseil des Arts du Canada pour la subvention Semer du Fonds d’innovation stratégique qui a rendu possible ce projet de ressource pour le secteur artistique. 

Merci

Claude