e73 judith marcuse – finding the energy to keep moving

conscient podcast / balado conscient
conscient podcast / balado conscient
e73 judith marcuse - finding the energy to keep moving
/
e73 judith marcuse – finding the energy to keep moving is my conversation with arts for social change activist and dance artist Judith Marcuse at Judith’s home in West Vancouver on October 24, 2021. We started with a question about ‘radical listening’ followed by an overview of her work as executive director and founder of the International Centre of Art for Social Change (ICASC) and the soon to be announced Arts for Social Change Network (ASCN). At midpoint in conversation, we took a break to listen to the soundscape of her garden and continued with reflections from a presentation she gave today, October 25 at the Canadian Senior Artists Resource Network. Many thanks to Judith for taking the time to share her deep knowledge of, and passion for, all forms of community-engaged arts and for generosity and leadership over many years in the arts community. 

Note: the audio quality of this recording is not optimal because of social distancing. 

Excerpt

I feel really at the base of myself that creating anything, art, sofas, whatever it is, allows us to give of ourselves to something that may not be lasting but in the moment, that act of creation can engender hope, can engender a sense of autonomy, a sense of possibility and we can’t despair right now, we’re at a tipping point, as everyone is saying and the question for me is how do we find the energy alone and collectively to keep moving in this urgency that we’re all feeling without drowning in despair. I think art has an essential role to play in that agenda. 

Notes

Transcript of excerpt from 22 westerkamp at 19m22s of e73:

That awareness of how we form relationships through sound or how we can block them, I think, is just as important and it extends right into the ecological issues and into climate change. What are we putting out there when we listen to our cities humming away: that’s energy, that’s the voice of energy being overused, right? And can we just relate through our ears to what’s happening out there? We can hear it. It’s all there…

Judith and I on a walk by the beach in West Vancouver

*

(traduction)

e73 judith marcuse - finding the energy to keep moving est ma conversation avec Judith Marcuse, militante des arts pour le changement social et artiste de la danse, au domicile de Judith à West Vancouver le 24 octobre 2021. Nous avons commencé par une question sur l'"écoute radicale", suivie d'un aperçu de son travail en tant que directrice exécutive et fondatrice du International Centre of Art for Social Change (ICASC) et du réseau Arts for Social Change Network (ASCN), qui sera bientôt annoncé. À mi-chemin de la conversation, nous avons fait une pause pour écouter le paysage sonore de son jardin et avons poursuivi avec des réflexions sur la présentation qu'elle a donné aujourd'hui, le 25 octobre, au Canadian Senior Artists Resource Network. Je remercie Judith d'avoir pris le temps de partager ses connaissances approfondies et sa passion pour toutes les formes d'arts engagés avec la communauté, ainsi que pour sa générosité et son leadership au cours de nombreuses années dans la communauté artistique. 

Remarque : la qualité audio de cet enregistrement n’est pas optimale en raison de la distanciation sociale. 

Extrait

J’ai le sentiment profond que créer quoi que ce soit, de l’art, des canapés, quoi que ce soit, nous permet de donner de nous-mêmes à quelque chose qui peut ne pas être durable mais dans l’instant, cet acte de création peut engendrer de l’espoir, peut engendrer un sentiment d’autonomie, un sentiment de possibilité et nous ne pouvons pas désespérer en ce moment, nous sommes à un point de basculement, comme tout le monde le dit et la question pour moi est de savoir comment trouver l’énergie, individuellement et collectivement, pour continuer à avancer dans cette urgence que nous ressentons tous sans nous noyer dans le désespoir. Je pense que l’art a un rôle essentiel à jouer dans ce programme. 

Notes

Transcription de l’extrait de https://www.conscient.ca/podcast/e22-westerkamp/ à 19m22s de e73 :

Cette prise de conscience de la façon dont nous formons des relations à travers le son ou comment nous pouvons les bloquer, il me semble, est tout aussi important et cela s’étend aux questions écologiques et au changement climatique. Qu’est-ce que nous diffusons lorsque nous écoutons nos villes ronronner : c’est de l’énergie, c’est la voix de l’énergie qui est surutilisée, n’est-ce pas ? Et pouvons-nous, à travers nos oreilles, faire le lien avec ce qui se passe là-bas ? Nous pouvons l’entendre. Tout est là…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *